« De l’alcoolisme au bien-boire »

Editions L’Harmattan / 2 tomes / 1990 / ISBN 2-7384-0401-4 / 418 pages

Présentation

Tome 1:

Depuis l’Antiquité, et à travers le monde, les manières de boire des humains ont toujours été d’une grande diversité. Les problèmes d’alcool et l’alcoolisme qui touchent certains d’entre eux sont caractérisés par la complexité. La conjonction de facteurs biologiques, psychologiques, sociologiques et culturels, à des degrés divers, peut être à l’origine de difficultés pour comprendre intelligemment et pour faire face correctement à ces problèmes, pour tout un chacun comme pour les décideurs politiques. Eclairés et stimulés par les travaux d’Edgar Morin, directeur de recherche au CNRS, sur la complexité, près d’une centaine de chercheurs, universitaires, médecins, responsables associatifs ou professionnels concernés de près par ces questions ont confronté leurs connaissances, leurs expériences, leur réflexion dans une approche nouvelle. Une approche transdisciplinaire tentée dans un domaine où les visions et propositions réductrices, simplistes sont monnaie courante et à l’origine d’erreurs et d’échecs répétitifs.

Tome 2:

Les enjeux de l’histoire de l’alcool; acculturation et alcoolisme; les alcooliques et les toxicomanes; sécurité routière, milieu de travail et problèmes d’alcool; oenologie, vin et santé… Recherches menées à partir de la tentative d’E. Morin de fonder une socio-anthropologie de la complexité.

De l’Alcoolisme au bien-boire – couverture

De l’alcoolisme au bien-boire – couverture

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.