Banquet « breton » commenté et chanté – Nantes / 17 mars 2007

1. Historique – Définition

Pour la définition des banquets commentés et chantés, c’est ici.

Un banquet « breton »:

  • breton parce que les produits cuisinés seront des produits du terroir de la Bretagne historique, comprenant la Loire-Atlantique, et parce que les vins choisis seront d’une part un excellent muscadet, composante des vins de Nantes; et d’autre part, ce qui explique les guillemets de « breton », un excellent vin rouge du Val-de-Loire comprenant du cépage cabernet franc qui est aussi appelé cépage « breton ».

2. Artistes et Hommes de l’Art

Une équipe de 3 personnes, 3 « hommes de l’art », choisira et préparera les mets et les vins (ainsi que les boissons sans alcool, au libre choix des convives) et commentera leurs accords:

  • Jean-Yves GUEHO, le chef de l’Atlantide à Nantes, étoilé au Michelin, membre de « Tables et Saveurs de Bretagne« , Association qui comprend des chefs de Loire-Atlantique.
  • Jacques PUISAIS, Président Fondateur de l’Union Française des Oenologues, de l’Union International des Oenologues et, aussi, de l’Institut du Goût.
  • Joël LANGLAIS, Président de l’Association des sommeliers de Bretagne, Association qui comprend des sommeliers de Loire-Atlantique.
  • L’animation chantée sera dirigée par Roland BROU. Il vit et travaille en Loire-Atlantique. Il est considéré comme l’une des plus grandes voix de la chanson traditionnelle bretonne de langue française. Il interprétera des chansons du répertoire qu’il a constitué depuis une trentaine d’années. Il sera accompagné du musicien talentueux Patrick COUTON.
  • Une chanson emblématique du boire sera interprétée par Odile HENNEQUIN, chanteuse de Rennes, et par un invité surprise.

3. Une Locomotive pour la Qualité

Le savoir-boire dont une composante est « Apprécier les boissons au double sens du terme: évaluer la qualité et avoir de l’estime, ou mieux peut-être, de goût pour cette qualité (G. CARO – extrait « De l’Alcoolisme au savoir-boire« ), et le savoir-manger, la gastronomie, l’oenologie et la sommellerie sont associés et alliés; en pratique comme en théorie.

Le banquet commenté et chanté du 17 mars 2007, par sa recherche d’approcher l’excellence, est une manifestation culturelle avec une dimension économique et pédagogique: l’un de ses buts et de ses effets est la mise en valeur de produits et d’entreprises agro-alimentaires caractérisés par la recherche de la qualité, et de professionnels dont l’engagement et la compétence sont aussi pédagogiques.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.